« A PATRIMOINE EXCEPTIONNEL, MOBILISATION EXCEPTIONNELLE » J. Maisonabe

Journée du Patrimoine de Pays en 2009

 

Il fallait agir ! A l'origine du projet de valorisation du domaine des Bourines, en général, et de la restauration des porcheries en particulier, il y a deux rassemblements festifs, organisés naturellement avec l'accord de tous les propriétaires, l'un en 2006 et l'autre en 2008 sur l’aire-sol et sous la charreterie. 350 personnes pour les repas !

Il est nécessaire de préciser que ces deux rassemblements faisaient suite à la « Fête du Pain » que nous avions organisée en 2005 à CRUEJOULS.
Symboliquement, les deux greniers à grains que sont les Bourines et Galinières, avaient été choisis comme lieu de départ des randonneurs convergeant vers CRUEJOULS pour participer au repas.

Les Porcheries : chantier 2009 

Le succès de ces différentes manifestations a permis une prise de conscience générale des élus et du public, de la beauté et de la puissance du domaine des Bourines, mais également du grand nombre de bâtiments agricoles conservés.

A partir de ce moment Didier COMBRET ayant rassemblé, dans et autour de l’Office de Tourisme, un réseau de personnes sensibilisées au patrimoine, leur a exposé la nécessité d’intervenir très rapidement pour sauver les Porcheries. Démontrant ainsi l'intérêt d'une action inter-associative généreuse, efficace et seul levier à ses yeux pour y parvenir.

 Les Porcheries : chantier 2009

Ce groupe a constitué le noyau dur des bénévoles pour les Bourines.
Dans le même temps, de leur côté, les Vieilles Maisons Françaises œuvraient dans le même sens en accordant un prix substantiel pour pouvoir commencer ses restaurations.

Le chantier de restauration des porcheries était lancé !

Pour pouvoir intervenir matériellement sur le patrimoine des Bourines, l'idée de Didier COMBRET fût donc de rassembler les cinq associations de valorisation du patrimoine du canton de Laissac autour de l'Office de Tourisme.

Aller au haut